Le 23 novembre 2019, à la Maison Pour Tous Jean Ferrat de Créteil

A l’occasion de l’anniversaire de la CIDE, le Département du Val-de-Marne, l’UNICEF, les PEP94 et de nombreuses associations ont organisé une Journée pour sensibiliser et conscientiser aux droits internationaux de l’enfant, de comprendre leurs biens fondés, d’analyser leurs contenus et d’observer leurs différentes applications dans le monde.

Les associations ont été réparties sur le lieu, la MPT des Bleuets à Créteil, en 5 grands thèmes représentant les droits de l’enfant : Le droit à l’identité, le droit à l’éducation, le droit à la santé, à la participation et à la protection. Les PEP 94 ont proposé plusieurs activités autour du droit à la protection, et plus particulièrement sur la problématique du travail des enfants.

Notre équipe a rencontré de nombreux enfants et adultes sur notre stand. Au programme : galerie photo et quizz pour tous les niveaux ! La première étape de notre activité était de faire un rappel sur les 10 droits fondamentaux de l’enfant à l’aide de photos représentant ces 10 droits. L’objectif était de trouver le droit représenté par une photo. La deuxième étape consistait à répondre aux questions d’un quizz sur le travail des enfants. Pour finir, les participants devaient réfléchir aux solutions possibles pour y mettre fin, puis écrire leurs idées sur un tableau commun.

 Nous avons été fascinés de voir à quel point la plupart des jeunes savaient de nombreuses choses, parfois sur des questions et problématiques complexes. L’intelligence collective, l’instinct et leurs connaissances respectives ont permis d’aborder la thématique plus profondément qu’escompté.

Parfois même, certaines de leurs interrogations ou réponses nous ont donné matière à réfléchir et à nous questionner.  Par exemple, avant l’activité lorsque nous leur demandions ce que représente le travail des enfants pour eux, et si cela leur évoque quelque chose de plutôt négatif ou positif, beaucoup nous ont répondu que cela était positif. Pourquoi ? Car la notion de travail est floue, sans réel contour. Que mettre derrière ce mot vaste qu’on ne pense plus ? On interdit le travail de enfants, on le réglemente, et dans le même temps on leur dit « travaille bien à l’école! » et cela même dès le plus jeune âge. Le regard des participants était aiguisé, pertinent. Une journée très enrichissante pour nous tous.

La journée, bien organisée grâce aux travailleurs de la MPT et aux différentes associations, s’est très bien déroulée malgré la pluie ! Le monde était au rendez-vous, et la réflexion collective, pilier de l’éducation populaire, l’était aussi.